Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Spirit Track - Le montage #3 - La loco (27)

10 Février 2013 , Rédigé par Link92 Publié dans #Spirit-Track, #Création du réseau, #Maxitrak, #Planet 2, #Construction, #Problèmes

Comme je le disais auparavant, la loco est prête à rouler car elle a été assemblée par Maxitrak. Il y a néanmoins un soucis de taille que je n'avais pas du tout prévu... Elle fonctionne en 24V et il faut au moins 2 batteries 12V pour obtenir cette tension. L'idéal aurait été de pouvoir l'équiper de batteries de traction 6V car la puissance disponible (ou, dans notre cas, l'autonomie) est immense. Mais bon, un locotracteur c'est petit et la place disponible pour la (ou les) batterie(s) est relativement faible comparativement à une locomotive.

La Planet 2 offre un coffre à batterie de 40cm de long par 20cm de large et 30cm de haut. Si ces valeurs sont relativement confortable pour y placer une batterie 12V, il n'en est pas de même pour en mettre 2... Après avoir passé des heures à chercher une solution, le seul moyen que je trouve c'est d'opter pour 2 batterie AGM 12V de 40Ah max ce qui s'avère très juste... J'en parle donc à l'ingénieur de chez Maxitrak qui me conseille de mettre la deuxième batterie dans le wagon (j'avoue, c'est tout con, et je suis vert de ne pas y avoir pensé lol). Du coup je peux opter pour 2 batteries AGM de 100Ah ce qui est parfait. Par contre, le câblage de la loco n'est pas prévu pour cette configuration et je dois le modifier. Ça tombe bien je suis électrotechnicien de formation, ça va me rappeler des souvenirs :-p.

Je me lance donc dans la modification du câblage. Afin de pouvoir accoupler et découpler le wagon de la loco, je prévois une prise de couplage (prise 32A mono) sur la loco et un repose prise sur le wagon. J'en profite pour ajouter une protection sur chaque batterie (un DJ 32A dans la loco et un dans le wagon). Pour simplifier les opérations de charge des batteries, j'équipe le wagon et la loco d'une prise pour chargeur (prise 16A mono). Ça me permettra de laisser les batteries en place (car elles sont très lourde) et de ne pas avoir à ouvrir le capot de la loco (où se trouve le coffre à batterie). J'avoue que j'ai un peu galérer car je n'avais pas le schéma de câblage de la loc... J'en ai également profité pour resserrer le câblage déjà en place car certains câbles n'étaient pas bien fixés. Je pense que de toute façon il est nécessaire de le vérifier REGULIEREMENT vu les vibrations qu'endure la loco en roulant ou pendant son transport.

La loco avec son fanal fonctionnel

La loco avec son fanal fonctionnel

La prise traction (à gauche), le DJ de protection au milieu (avec la clef de contact), la prise de charge batterie en bas à droite, le connecteur pour la clef de contact au-dessus et le connecteur pour la télécommande encore au-dessus.

La prise traction (à gauche), le DJ de protection au milieu (avec la clef de contact), la prise de charge batterie en bas à droite, le connecteur pour la clef de contact au-dessus et le connecteur pour la télécommande encore au-dessus.

Le wagon avec le cable de traction branché sur la prise de repos

Le wagon avec le cable de traction branché sur la prise de repos

L'intérieur du wagon avec le DJ et la prise de charge batterie. Sous la notice, le chargeur électronique pour les batteries (obligatoire sur ce type de batterie)

L'intérieur du wagon avec le DJ et la prise de charge batterie. Sous la notice, le chargeur électronique pour les batteries (obligatoire sur ce type de batterie)

Partager cet article

Commenter cet article