Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Spirit Track - Les offres disponibles (2)

28 Janvier 2013 , Rédigé par Link92 Publié dans #Spirit-Track, #Création du réseau

Comme dans tout projet, il faut poser les bases. Et dans le monde du modélisme ferroviaire, elles sont vastes...

La première, surement la plus importante, concerne l'échelle. Elle va fixer les évolutions possibles.

Vient ensuite le budget, qui peut vite devenir conséquent, quand on s'investit à fond dans sa passion.

Et enfin, la place disponible pour faire vivre son loisir.

Alors forcément la première idée qui vient à l'esprit quand on parle modélisme ferroviaire, c'est le HO (1/87). On trouve ABSOLUMENT tout dans cette échelle. Aussi bien au niveau du matériel roulant que de la plateforme et des décors. On peut aussi tout automatiser et les seules limites sont celles de l'imagination et, bien sûr, toujours celle du budget (Grrrrr) lol. L'autre avantage, et non des moindres, c'est que la place requise reste raisonnable pour peu que l'on ne recréait pas une ligne entière (et encore ça peut s'envisager)... En effet au 1/87éme on est sur des modèles assez petit pour ne pas prendre trop de place mais suffisamment grand pour être très réaliste.

Enfin bref, ça ressemble presque au choix du roi :-D. Oui, mais voilà, son avantage est aussi son principal inconvénient. C'est TOUT petit. C'est certes très joli mais on ne peut pas vraiment profiter du voyage (même si certain circuit sont tellement bien réalisés qu'on voyage quand même...). Je passe sur les échelles inférieures (N : 1/160 et Z : 1/220) parce que bon, la, ça devient tellement petit que, pour moi, c'est trop complexe à gérer (même si, encore une fois, certains réseaux sont merveilleux) pour mes gros doigts mdr.

Pour pallier à cet inconvénient, il faut s'orienter sur les échelles inférieures.

Il y a donc le O (1/4x) sur lequel je ne me suis pas trop attardé. Pas assez de différences avec le HO en taille (je sais c'est quand même un peu plus grand) et moins de choix...

Au-delà, ça commence à devenir compliqué pour réaliser un réseau intérieur parce que, forcément, plus l'échelle diminue, plus la taille augmente (c'est le but lol). Comme je ne possède pas une demeure de plusieurs centaines de m2 pour le faire en intérieur, il faut envisager une réalisation extérieure. Ça tombe bien, à partir du II (ou G, anciennement LGB), on passe dans le monde des trains de jardins, donc compatible avec une utilisation extérieure.

On trouve donc du petit train de jardin (le G) puis on passe sur du plus grand (du 4 3/4" au 15", échelles anglo-saxonne car bizarrement peu développé chez nous) qui permet de monter dessus voir dedans pour finir par la voie de 60 en taille réelle. Je pense raisonnablement qu'au-delà ce n'est plus envisageable pour le particulier (déjà que pour la voie de 60 faut quand même une sacré place lol)...

Il y a, bien sûr, plein de variantes autour de ces échelles, plus ou moins courantes voir même exotique. Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, comme je dis toujours, Google est ton ami et Wiki ta bonne fée.

Pour ma part, je voulais rester dans des standards assez classiques afin d'avoir un large choix et d'être certain d'avoir un avenir pour les évolutions futures.

Une loco en HO

Une loco en HO

Comparaison des échelles du Z au G

Comparaison des échelles du Z au G

une loco en 7 1/4"

une loco en 7 1/4"

Partager cet article

Commenter cet article